Эттейлла

Материал из Википедии — свободной энциклопедии
Перейти к: навигация, поиск
Эттейлла
Etteilla
ALLIETTE.jpg
Имя при рождении:

Жан-Батист Альетт

Дата рождения:

1738(1738)

Место рождения:

Париж

Дата смерти:

1791(1791)

Место смерти:
Страна:

Франция

Направление:

оккультист, таролог, астролог, писатель

Оказавшие влияние:

Кур де Жеблен

Испытавшие влияние:

Элифас Леви

Жан-Батист Альетт (фр. Jean-Baptiste Alliette, литературный псевдоним Эттейлла, 17381791) — французский оккультист и таролог. Известен как популяризатор гадания на картах Таро и первый таролог, который зарабатывал на жизнь гаданием[1]. Он продолжил теорию о Марсельском Таро Антуана Кур де Жебелена в своём произведении «Manière de se récréer avec le jeu de cartes nommé Tarots». В 1788—1789 он опубликовал свою версию колоды Таро, смесь Марсельского Таро и египетского[2].

Биография[править | править вики-текст]

Кроме того, что он родился в Париже, как видно из его свидетельства о смерти, о жизни Эттейллы известно крайне мало. Элифас Леви описывал его как «старого парикмахера, который никогда не изучал ни французский язык, ни орфографию[3]». Сам себя Эттейлла представлял как учителя алгебры[4]. На самом деле, он скорее всего был, как и его мать, торговцем зерном, а затем — примерно с 1768 года — продавцом гравюр[5]. В 1763 г. он женился на Жанне Ватье (Jeanne Vattier)[6]. Etteilla — это анаграмма его фамилии.

Сочинения[править | править вики-текст]

  • Etteilla, ou maniere de se récréer avec un jeu de cartes / par M.***, Amsterdam ; Paris : Lesclapart, 1770.
  • Le Zodiaque mystérieux, ou les oracles d’Etteilla, Amsterdam ; Paris : Lesclapart, 1772.
  • Etteilla, ou la seule maniere de tirer les cartes; revue, corrigée et augmentée par l’auteur sur son premier manuscrit, Amsterdam ; Paris : Lesclapart, 1773.
  • Instruction sur le loto des Indiens que nous a donné en 1772 Mr Etteilla, professeur d’algèbre, s.l. [Paris ?], 1782.
  • Instruction sur la combinaison hislérique, extraite du Loto des Indiens, s.l. [Paris ?], 1782.
  • Etteilla, ou instructions sur l’art de tirer les cartes. Troisiéme et derniere édition par l’auteur de la Cartonomancie, Amsterdam ; Paris : Segault ; Legras, 1783.
  • L’Homme à projets, s.l. [Paris], 1783.
  • Manière de se récréer avec le jeu de cartes nommées tarots; pour servir de troisième cahier à cet ouvrage, Amsterdam ; Paris : Segault ; Legras, 1783.
  • Manière de se récréer avec le jeu de cartes nommées tarots; pour servir de premier cahier à cet ouvrage, Amsterdam ; Paris : l’auteur ; Mérigot ; Legras ; Segault, 1783.
  • Fragment sur les hautes sciences, suivi d’une note sur les trois sortes de médecines données aux hommes, dont une mal-à-propos délaissée, Amsterdam, 1785.
  • Manière de se récréer avec le jeu de cartes nommées tarots; pour servir de quatrième cahier à cet ouvrage, Amsterdam ; Paris : l’auteur, 1785.
  • Manière de se récréer avec le jeu de cartes nommées tarots; pour servir de second cahier à cet ouvrage, Amsterdam ; Paris : l’auteur; les libraires…, 1785.
  • Philosophie des hautes sciences : ou la clef donnée aux enfans de l’art, de la science & de la sagesse, Amsterdam ; Paris : l’auteur ; Nyon l’aîné ; Durand neveu ; Mérigot le jeune ; Segaut, 1785.
  • Epître à M. Court de Gébelin, salut, Etteilla, premier de l’an vulgaire 1784, Paris (?), 1784.
  • Les sept nuances de l'œuvre philosophique-hermétique, suivies d’un traité sur la perfection des métaux mis sous l’avant-titre L.D.D.P. [= Le Denier Du Pauvre…], s.l. [Paris], s.d. [1786].
  • L’Art de connoitre les hommes par l’inspection du front, ou élémens de métoposcopie suivant les anciens. Amsterdam ; Paris, 1787.
  • L’Art de lire dans les lignes et caractères qui sont dans les mains : ou élémens de chiromance, Amsterdam ; Paris, 1787.
  • Science. Leçons théoriques et pratiques du livre de Thot. Moyennes classes, Amsterdam ; Paris, 1787.
  • Jeu des tarots, ou le livre de Thot ouvert à la maniere des Egyptiens, pour servir ici à l’interprétation de tous les rêves, songes et visions diurnes et nocturnes, Memphis [Amsterdam ?] : Mad. veuve Lesclapart ; Petit ; Samson, 1788.
  • Cours théorique et pratique du livre de Thot; pour entendre avec justesse l’art, la science et la sagesse de rendre les oracles. s.l. [Paris] : (de l’impr. de la Société Typographique), 1790.
  • Aperçu sur la nouvelle école de magie établie à Paris, le premier juillet de la seconde année de la Liberté française, s.l. [Paris] : Etteilla fils, (1790).
  • L’Oracle pour et contre mil sept cent quatre-vingt-onze, s.l. [Paris], novembre 1790.
  • Journal projétique et patriotique, 17 numéros parus entre février et juillet 1791.

Примечания[править | править вики-текст]

  1. John Michael Greer, The new encyclopedia of the occult, pg. 162, Llewellyn Publications (2003), ISBN 1-56718-336-0
  2. Thierry Depaulis, Tarot, jeu et magie, Bibliothèque Nationale, 1984, p. 135.
  3. Thierry Depaulis, op.cit., p. 134.
  4. Ibid.
  5. Ronald Decker, Thierry Depaulis, Michael Dummett, A Wicked Pack of Cards : The Origins of the Occult Tarot, Duckworth, 1996, ch. 4, " Etteilla, the first professional cartomancer ", p. 74-99 ; Thierry Depaulis, " Le vrai tarot d’Etteilla ", Le Vieux Papier, fasc. 368, avr. 2003, p. 448—454.
  6. Decker, Depaulis, & Dummett, 74